Interview avec Jean Lavie

Découvrer l’interview de Jean Lavie par l’ami des auteurs.

À propos de l’auteur…

Voyageur  découvreur

Mes voyages et séjours professionnels aux quatre coins du monde ont ouvert mon esprit et constituent une source ‘inspiration sans cesse renouvelée.

Historien et grand lecteur

Agrégé d’histoire, grand lecteur devant l’éternel, je suis aussi passionné par l’étude des religions, des mythes et des croyances.

De facteur à proviseur

Exclu du lycée lorsque j’étais en classe de première  pour avoir un peu trop manifesté dans les années soixante-dix, j’ai exercé des dizaines de métiers (facteur, marchand forain, poseur de rails, distributeur de journaux, gérant de station service.. . avant de passer mon bac par correspondance et suivre des études d’histoire qui m’ont mené jusqu’à l’agrégation. J’ai enseigné en Polynésie, à la Réunion en métropole avant de diriger des établissements scolaires en Alsace, en Nouvelle Calédonie ou en Ardèche.

Romancier à mi-temps

Le chant des Aquadèmes édité chez la compagnie littéraire, une fresque fantastique, romanesque et historique autour du destin troublant d’un mystérieux peuple des ponts (voir avis des lecteurs).
Le heaume d’Awé, un thriller sombre et politique dans le contexte des années soixante-dix : à paraître.
La guerre des ponts, une suite du chant des Aquadèmes, en cours d’écriture : à paraître.

Le chant des Aquadèmes

Couverture du livre

« Lorsque les Pontifices arrivaient porteurs d’un progrès et d’un ordre nouveau, ils suscitaient malgré leur caractère sacré une méfiance plus ou moins marquée. L’initiative de la construction ne venait jamais des paysans mais toujours des autorités, ecclésiastiques ou non, ce qui accroissait leur défiance. Ils savaient aussi qu’ensuite viendraient les péages mais, plus encore, ils craignaient ce qui les dépassait. »