Lecture commentée, Le lait de l’oranger, Gisèle Halimi

Intéressant mais…

L’autobiographie d’une femme engagée, avocate, qui nous fait traverser les décennies qui ont suivi la seconde guerre mondiale et les grands combats politiques de l’époque, la décolonisation, la montée du féminisme, la lutte pour l’abolition de la peine de mort.

Très impliquée, parfois au péril de sa vie, pour la défense des prisonniers algériens durant ce qu’on appelait alors « les évènements » d’Algérie, on rencontre avec plaisir les personnalités que l’auteur a rencontrées durant sa vie militante. De Gaulle, Mitterrand, Chirac, Giscard, du côté des hommes de pouvoir mais aussi Sartre, Simone de Beauvoir ou Guy Bedos. Tout cela aurait pu être passionnant mais on reste sur sa faim. Le style n’est pas toujours à la hauteur, le récit parfois désordonné et surtout tous les grands thèmes abordés le sont de manière superficielle ou anecdotique. Dommage.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x