Lecture commentée, Tendre est la nuit, Francis Scott Fitzgerald.

Je ne connaissais cet écrivain que de nom et ma surprise a été à la mesure de mon ignorance. La couverture, le résumé au dos et même le titre sont trompeurs. Si le roman débute de manière légère avec la vie oisive et superficielle d’un couple de riches américains en villégiature sur la côte d’azur, la suite m’a pris totalement à contrepied.

La deuxième partie nous transplante dans un style parfois labyrinthique dans le monde de la psychiatrie. Freud, Jung, rôdent à la périphérie de cet univers dans lequel les cliniques suisses s’arrachent les patients fortunés atteints de schizophrénie ou d’autre troubles mentaux. Il est également question d’inceste et de transfert dans ce roman qui se déroule dans les années vingt où certains pensaient que l’homosexualité tenait de la maladie mentale.

Bien sûr, dans « Tendre est la nuit », il est question d’amour mais nous sommes loin, très loin, de la romance.

Un excellent livre de F.S.Fitzgerald , inspirée par son épouse Zelda , victime de schizophrénie.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x