Au fil de mes lectures : Sous le regard de Laria, Chloé Garcia.

Une magnifique découverte.

Dans le royaume de Linaria, cohabitent difficilement des humains, des Grèdes vivant sous les eaux des lacs, des elfes, des Syraniens peuplant les forêts impénétrables, des nains sculpteurs et forgerons, des Non-êtres et autres Ildiens inaptes à l’utilisation de la magie.

Les représentants de toutes ces espèces pensantes sont conviés au sacre du nouveau monarque…

Dans un style remarquable de clarté et de précision, l’auteure nous fait découvrir le monde de cette planète, un univers de magie complexe et élaborée, imprégné de religiosité au sein duquel les rivalités, les jeux de pouvoir subtils et dangereux créent une atmosphère de tension palpable à chaque page.

Les talents de conteuse de Chloé Garcia déclinent avec bonheur toutes les facettes d’une magie irriguant tout le royaume, utilisée de maintes façons dans la vie quotidienne, les jeux érotiques ou les déferlements de violence.

Au-delà des intrigues qui le parcourent, le roman, dans une tonalité sombre questionne des sujets profonds. L’amour y joue son rôle, les relations hommes /femmes sont revisitées. Les femmes dans l’univers de l’auteure, exercent souvent le pouvoir. Chez les Elfes il s’agit d’une tradition intransgressible…

La déesse Laria, unique ciment d’une unité apparente placée sous le signe de la religion et des grands mythes linariens semble bien incapable d’éradiquer le racisme, l’intolérance, la xénophobie et la soif du pouvoir qui menacent le fragile équilibre du royaume.

Chloé Garcia nous offre avec brio le premier volet d’une hexalogie dont nous attendons la suite avec impatience, tant il est rare de découvrir encore dans le monde de la fantasy des univers aussi originaux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x