Au fil de mes lectures : la plus secrète mémoire des hommes, Mohamed Mbougar Sarr

Entré dans ce livre reçu en cadeau un peu par hasard, j’ai pris non pas une claque mais un coup de poing au ventre et au cerveau.

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais se lance à la recherche d’un compatriote auteur d’un seul ouvrage aussi éblouissant que controversé paru peu avant la seconde guerre mondiale.

La quête de Diégane à la poursuite de ce livre unique et de son aîné, auteur admirable autant que mystérieux surnommé par d’aucuns le Rimbaud nègre, nous entraîne de Paris à Amsterdam, d’Argentine en Afrique, oscillant sans cesse entre le passé dévoilé au fil de ses recherches et le présent.

Réflexion sur les écrivains africains écartelés ou non entre deux cultures, le roman nous livre aussi quelques pages terribles sur les guerres récentes au Zaïre. L’histoire, la philosophie, la politique constituent l’arrière-plan de ce fabuleux roman émaillé de phrases dont certaines touchent au cœur de ce que nous sommes tous, mais au-delà, il s’agit  avant tout d’une réflexion puissante sur la littérature à laquelle Mohamed Mbougar Sarr vient d’ajouter une page magnifique.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x